Saint Louis

Saint Louis

LOUIS IX
25 Avril 1214 – 25 Août 1270
Canonisé le 11 Août 1297
Fêté le 25 Août

Patron de la cathédrale de Fort de France et de la radio diocésaine : avec lui faisons toujours

« Tout dans l’amour de DIEU, pour l’amour de DIEU, par amour pour DIEU ».

Patron de la paroisse dès le XVIIè siècle (en 1667) au moment de l’édification . La toute première chapelle  était située à l’emplacement de l’actuelle de la  cathédrale. Elle fut baptisée par Louis Caqueray de VALMENIERE « Eglise Saint Louis du Cul de Sac Royal », du nom du Roi de France, Louis IX.  
La bénédiction de cette chapelle a lieu le 30 janvier 1667.
Après plusieurs destructions liées aux intempéries, l’architecte Henri Picq construisit en 1895 l’église actuelle en s’inspirant du modèle de la Tour Eiffel, mais toujours sur les bases de cette première église du XVIIe siècle. 
Cet édifice devint définitivement Cathédrale en 1851 avec la nomination  de Monseigneur LEHERPEUR, Evêque de  Saint Pierre et de Fort-de- France. Après l’éruption de 1902 de  l’évêque du diocèse de la Martinique s’installe à Fort-de-France.
Il est également le saint patron de  beaucoup de paroisses en Europe et en Afrique.

Saint patron des tertiaires franciscains
Saint patron des coiffeurs, des perruquiers et des barbiers,
Fils de Blanche de Castille et Louis VIII, Il est l’aîné des cinq fils. 

LOUIS IX, ÉPOUX ET PÈRE D’UNE FAMILLE NOMBREUSE

Le 27 mai 1234, Louis IX épouse Marguerite de Provence, fille aînée de Raymond Béranger IV.
Il n’a que dix-neuf ans et elle n’en a que treize.
Ils eurent onze enfants,  cinq filles et  six garçons.  Huit seulement parvinrent jusqu’à l’âge de la majorité
Il fut aussi un modèle « du pur amour conjugal  ».
Il avait fait graver sur son anneau cette devise : « Dieu, France et Marguerite. »

UN ROI BAPTISE, PIEUX  ET EN ACTION

Il fut baptisé à Poissy le jour de sa naissance. Plus tard il signait ordinairement Louis de Poissy, marquant par là qu’il estimait la grâce du baptême comme son plus glorieux titre de noblesse.
Il fut assidu à la prière et aux offices.
Il faisait parti du tiers ordre franciscain. Il appréciait la compagnie des franciscains et dominicains
Il s’appliquait à faire de la France un royaume puissant et chrétien.
Dans la seconde année de son gouvernement (1238), il alla  jusqu’à Sens pour recevoir les saintes reliques, surtout la couronne d’épines de Jésus-Christ.

En 1248  il part pour délivrer la Terre Sainte.
Il fonde des hôpitaux et des monastères. Il donne à sa sœur, la bienheureuse Isabelle de France, le terrain de Longchamp pour y fonder une abbaye de religieuses de Sainte-Claire.

De 1242 à 1248, il fit construire la sainte chapelle  pour abriter la couronne d’épines du Christ qu’il a acquise auprès de l’empereur de Constantinople.

En 1246, Louis IX créé un collège de chanoines.

En 1257, à la demande de son chapelain et confesseur, Robert SORBON, il cofonde le collège de la  Sorbonne.

Il suit avec attention l’achèvement de la cathédrale Notre-Dame et surtout les grandes rosaces (1255) et les porches.
Il crée sa monnaie.
L’image la plus connue de Saint Louis est celle du souverain chrétien rendant la justice à l’ombre d’un vieux chêne proche de son château à Vincennes

Louis IX multipliera les enquêteurs chargés d’entendre sur place les plaintes et de réprimer les abus de certains officiers royaux. Il lui recommanda « d’être ferme à rendre la justice, sans tourner ni à droite ni à gauche, mais toujours selon la raison et le droit

UN ROI CHARITABLE

Il a marqué son temps par sa grande dévotion à la souffrance qui atteignait les plus pauvres et les malades, entre autres les lépreux.
Il fonde divers hospices, dont celui des « Quinze-Vingts » à Paris.
Près de la porte Saint-Honoré, l’hospice des « Quinze-Vingts » a été construite dans le but de recueillir les aveugles miséreux de Paris.

UN ROI CANONISE

Louis IX   meurt de la peste à Tunis le 25 août 1270. 
Il aura des funérailles nationales le 22 mai 1271 à la cathédrale  Notre Dame de Paris.

Le pape Boniface VIII le canonisa le 11 août 1297 sous le nom de Saint Louis de France  soit 27 ans après sa mort.
Le 25 Août 1298 il est inhumé à la Basilique Saint DENIS immédiatement vénéré comme un saint.

Ses ossements ont été déposés derrière le maître Autel de la Basilique.
Des reliques de Saint Louis ont été transféré à la sainte Chapelle, à Notre Dame de Paris, à la cathédrale de Versailles, à Tunis, à des églises en France, en Europe.